Pourquoi est-il si difficile de trouver sa formation en alternance en 2019 ?

Pourquoi est-il si difficile de trouver sa formation en alternance en 2019 ?

Le 9 février dernier, Edouard Philippe avait annoncé les différentes actions mises en place par le gouvernement pour réformer le secteur de l’alternance qui fait ses preuves chaque année mais pour laquelle les jeunes rencontrent toujours de nombreuses difficultés. Qu’en est-il des résultats de cette réforme en cette fin d’année ? A-t-elle fait de nouveaux émules ?

Retour sur les nouveautés de la réforme de l’alternance

Les mesures de la réforme ont été nombreuses pour inciter de nombreux étudiants à se lancer dans cette voie :

  • Extension de la limite d’âge de 26 à 30 ans,
  • Revalorisation des salaires et primes,
  • Des contrats plus flexibles,
  • Revalorisation du programme Erasmus,
  • Amélioration de l’accompagnement.

Ce sont-là quelques nouveautés relatives à la réforme, mais si vous souhaitez en savoir plus sur toutes les nouveautés qu’elle renferme, vous pouvez consulter l’article Alternance : les points qui changent en 2019 en provenance du site www.atlernance.fr.

Aujourd’hui presqu’un an après cette réforme, est-il plus facile de mettre en place une alternance, pour les candidats, pour les entreprises ? Les annonces du premier ministre ont-elles portées leur fruit à la rentrée 2019-2020 ?

Le constat de la rentrée 2019

84% des postulants ont trouvé la recherche d’une entreprise difficile. C’est le résultat d’une enquête menée par Studyrama du 24 mai au 3 juin 2019 auprès de 1051 jeunes entre le bac et le bac +5, voulant s’engager dans une formation en alternance.

Selon une autre étude menée par Diplomeo, 52% des jeunes qui n’ont pas suivi de formation en alternance déclarent qu’ils n’ont pas pu le faire parce qu’ils n’avaient pas trouvé d’entreprise pour les embaucher. Par ailleurs 36% des élèves ont envoyé plus de 30 candidatures avant de trouver leur alternance et 34% ont mis plus de trois mois pour signer leur contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, alors que l’apprentissage des jeunes est l’une des priorités du gouvernement. Selon les chiffres de l’étude, 28% des jeunes ont trouvé leur alternance grâce à une candidature spontanée. 23%, quant à eux, l’ont trouvé grâce au réseautage, 23% grâce à leur école, 9% grâce aux plateformes de recherche d’emploi et seulement 2% grâce aux salons étudiants et 2% grâce à Pôle emploi. Alors que 64% des jeunes utilisent les sites de recherche d’emploi pour leurs recherches, le nombre de contrats qui aboutissent grâce à ce moyen n’est que de 9%. Les sites existants sont-ils adaptés aux offres d’alternance ? Faut-il créer une plateforme exclusivement dédiée à celle-ci ? Quel rôle peut tenir une agence comme Chauwin Conseil RH ? Il faut d’abord comprendre pourquoi malgré la volonté de l’état de mettre en avant l’alternance, celle-ci rencontre toujours des difficultés ?

Pourquoi est-ce donc si difficile de trouver une alternance aujourd’hui ?

Il est intéressant de noter que 85% des sondés considèrent leur alternance comme une réussite. Pourquoi donc est-il si difficile de trouver une alternance alors que les étudiants et les entreprises sont plutôt satisfaits des résultats de ce type de formation ?

La première difficulté est de trouver une entreprise qui accepte le rythme de l’alternance. Il en existe de nombreux : deux jours en formation trois jours en entreprise, ou bien une semaine une semaine et bientôt un an un an… Toutes les entreprises ne peuvent pas s’adapter au rythme de ces alternances.

La seconde difficulté relève de la nécessité de trouver un stage en rapport avec la formation théorique choisie. Selon les formations choisies, il est plus ou moins difficile de trouver une entreprise qui prenne en charge la pratique du métier appris en formation, le but premier de l’alternance étant bien évidemment de former les étudiants aux métiers visés.

La charge de travail est l’un des principaux inconvénients de l’alternance. Contrairement aux idées reçues, la formation en alternance est lourde en charge de travail et nécessite même de devoir mener une « double vie » qui fluctue entre les cours et l’entreprise choisie, contrairement à une formation initiale qui ne dispense que les cours théoriques.

Enfin il est plus difficile de trouver un institut de formation en alternance qu’en formation initiale. Tous ne sont pas encore disponible en mode apprentissage, et c’est à vous de bien juger du centre qu’il vous faut.

Chauwin Conseil RH fera le point pour la rentrée 2020

C’est en participant au forum Paris pour L’emploi 2019 le 3 et 4 octobre dernier que l’agence Chauwin Conseil RH a relevé l’actualité de cette problématique. En effet, il s’avère que neuf candidats sur dix étaient encore à la recherche d’une alternance à cette époque.

L’agence va donc suivre cette tendance et nous reviendrons à la rentrée 2020 avec une nouvelle analyse et sans doute des éléments de réponses en faveur de la jeunesse alternante et des entreprises accueillantes.

En attendant, si vous souhaitez nous rencontrer pour un avis, une conseil ou un recrutement, vous pouvez le faire directement via notre formulaire de contact https://chauwin-conseilrh.fr/contact ou par téléphone au 06 19 18 51 11.

Laisser un commentaire

Fermer le menu




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre demande a bien été prise en compte

Contactez-nous

Vous souhaitez un avis, un conseil ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos méthodes de recrutement ?

Nous sommes là pour vous aider. Laissez-nous un message.